35e anniversaire – Les projets de la baleine

35e anniversaire - Les projets de la baleine

2024 – 35e anniversaire – Les projets de la baleine

C’est avec un grand bonheur que Sylvie Chenard célèbre le 35e anniversaire de ses projets de création. Les projets de la baleine ont débuté en 1989 à son arrivée à Montréal, après une longue gestation au Saguenay (1978-1989), devenu leur berceau. Ils se poursuivent sur la Côte-Nord de façon intermittente à partir de 2006 et en permanence depuis 2016.

Vivre en région et en nature a constitué des lieux de prédilection pour développer les créations et performances solos d’arts numériques, musicaux, littéraires et multimédias.

Une proposition éclectique et sensible : Les lieux du texte

Le livre, Les lieux du texte, créé et autoédité par Sylvie Chenard, présente une nouvelle expérimentation littéraire et artistique qui regroupe différents aspects multimédias.

Le livre, Les lieux du texte, créé et autoédité par Sylvie Chenard

Explorez
Explorez nos territoires entrelacés,
nos lieux nous collent à la peau.

Les lieux du texte

Les textes, les images, l’animation, les sons, l’édition ont été élaborés par Sylvie Chenard à Portneuf-sur-Mer. Le livre est publié et en vente le 21 novembre 2023, en deux formats, soit, imprimé et EPUB. Il est distribué par De Marque inc.

Le livre est constitué de 29 parties comportant 29 images numériques associées à 29 images texte. La version EPUB 3 comprend en plus le film, Les lieux du texte, aux formats vidéo WEBM et MP4.

Le texte poétique est inspiré du moment du deuil entre les générations et les peuples en guerre.

Le livre, Les lieux du texte, est le cinquième livre de cette autrice de la Côte-Nord.

Sujet
Poésie; Art numérique; Deuil

Mots-clés

Poésie; Image numérique; Sylvie Chenard; Deuil; Écrivaine; Autrice de la Côte-Nord; Autrice québécoise; Artiste québécoise; Littérature québécoise; Littérature; Littérature féministe; Art numérique; Art sonore

Seuil de transformation, soudain,
inéluctable qui est symbolisé par la libellule.

Les lieux du texte

Classification BISAC

  • Poetry / Women authors
  • Art / digital
  • Poetry / subjects & themes / Political & Protest

JHBZ

  • Sociologie : Mort et Deuil

Accessibilité

Ce ne sont pas toutes les applications de lecture de fichier numérique, format EPUB 3 qui peuvent lire la vidéo de ce livre numérique.

Parmi les lecteurs gratuits qui offrent accès à toutes les possibilités du livre numérique, dont les vidéos et qui permettent d’agrandir les images et la vidéo, il y a une extension qui peut être installée dans quelques navigateurs : EPUBreader sur Google Chrome, et sur Firefox.

Gratuit et à installer sur ordinateur, le logiciel Calibre permet d’éditer, de convertir et offre un très bon lecteur également.

Sinon, parfois un message d’accessibilité ou une image peut s’afficher lorsque la lecture de la vidéo n’est pas supporter par l’application de lecture : «Lecture incompatible avec votre application, vidéo format WEBM». Cependant, plusieurs applications présentent une page blanche.

Dans plusieurs lecteurs de livre numérique, les images peuvent s’agrandir en agrandissant le lettrage du lecteur ou en utilisant la fonction pour changer le style de lecture.

Bonne découverte !

Notice bibliographique

EPUB ISBN 978-2-9816655-5-3

CHENARD, Sylvie, Les lieux du texte, [Fichier ePub], Portneuf-sur-Mer, Sylvie Chenard, c2023, 65 p.

Imprimé ISBN 978-2-9816655-4-6

CHENARD, Sylvie, Les lieux du texte, Portneuf-sur-Mer, Sylvie Chenard, c2023, 68 p.

Pour vous inspirer, Jeux et jouets !

Le site Les libraires

Pour plus d’information pour l’achat

La guitariste Sylvie Chenard en spectacle

Festival des musiques de création du Saguenay Lac-Saint-Jean
En spectacle au Festival des musiques de création du Saguenay Lac-Saint-Jean à Jonquière pour la première fois – 23 octobre 2022, 12h – Chapelle Saint-Cyriac.

Cette année, Sylvie Chenard a l’honneur de présenter pour la première fois un spectacle solo au Festival des musiques de création du Saguenay Lac-Saint-Jean. Ce festival favorise la prise de risques. Pour sa part, il lui donne l’occasion de relever plusieurs défis.

La guitare s’invite à cette édition d’octobre 2022 avec plusieurs guitaristes. Elle y est invitée en tant que guitariste et pour souligner sa persistance et son éclectisme, selon le Directeur artistique, André Duchesne. Le Festival lui offre la possibilité de célébrer par la même occasion ses quarante ans de création guitaristique et de passion musicale. Aussi, pour l’occasion elle a apprivoisé la guitare électroacoustique, avec synthétiseur et électronique, alliant des sonorités jazz, bruitistes, en superposant les sons de guitare synthétisés et les sons de guitare acoustiques et des boucles sonores modifiées par programmations aléatoires numériques.

Également, elle a préparé un nouveau répertoire inspiré de son expérience de travail pendant onze années à Jonquière dans les années 1980 dans les milieux culturels et féministes où elle a appris l’écriture journalistique, le travail en équipe, la critique sociale et politique, en plus de travaux d’appui aux différentes équipes. Parallèlement, initiée par le guitariste Claude Fradette, elle a aussi exploré et expérimenté la guitare et la musique. Elle abandonnera ses études en arts visuels et reprendra plus tard des études cinématographiques à l’UQAC.

Lors du spectacle, on pourra la suivre dans un parcours musical partant des années 1980, à Jonquière, en passant par Focus (Revue socioculturelle), Résistances (Revue culturelle), puis Rue de la Fabrique (sa rue), Choc (Radio communautaire), et la Chambarde (Productions culturelles féministes, recherche et livre sur l’Histoire du mouvement des femmes au Saguenay Lac-Saint-Jean). Elle présente donc le projet de la baleine, Les lieux des commencements des manifestes sonores pour rendre hommage aux créations collectives, communautaires, à l’expérimentation et à l’improvisation musicale.

Suite au spectacle, elle a publié un album numérique qui comprend le répertoire présenté avec un meilleur enregistrement et des extraits captés lors du spectacle.

Pour plus d’information sur le Festival : https://www.fmcslsj.com/

« Festival des musiques de création : entendre la guitare autrement », Marc-Antoine Côté, Le Quotidien, 15 octobre 2022

Entrevue vidéo avec Sylvie Chenard par le Festival : https://www.facebook.com/FMCSLSJ/videos/444993530846901/
Entrevue radiophonique avec Sylvie Chenard à l’émission La Croche oreille : https://lacrocheoreille.wordpress.com/2022/05/31/emission-270-le-dimanche-5-juin-2022/
Pour plus d’information sur la Chapelle Saint-Cyriac :
https://youtu.be/19UfT8LsZQM

Actuellecd : https://actuellecd.com/fr/artiste/chenard_sy/sylvie-chenard

Bandcamp : https://sylviechenard.bandcamp.com/music

Tour de bras : https://tourdebras.bandcamp.com/album/si-cle-seuil

Nouveau projet musical : Les lieux de la transe

Les lieux de la transe, projets de la baleine 2019

Sylvie Chenard lance un nouveau projet musical au cœur de l’été nord-côtier. Elle a sélectionné ses compositions les plus évocatrices des derniers mois de transes d’appartenance, d’enracinement et d’ouverture culturelle sur la Côte-Nord. Elle y souligne notamment les créations en interactions avec le milieu littéraire et la Réserve mondiale de la biosphère de l’UNESCO.  Elle interprète son texte de poésie publié dans le beau livre L’Oeil du Québec intitulé Son Nord apprivoisé. Le projet est diffusé au format numérique seulement et en vente sur Bandcamp, pour recueillir des appuis symboliques et économiques essentiels à la poursuite de ses créations.

 Uaphiska est aussi nommé L’oeil du Québec

La Station Uapishka au coeur du Nitassinan de Pessamit et d’une Réserve mondiale de la biosphère de l’UNESCO.

Distribution du film LIMITES par le GIV

L’autoproduction LIMITES réalisée par Sylvie Chenard en 2018 est désormais distribuée par le GIV – Groupe Intervention Vidéo. En effet, c’est à compter du mois d’août qu’une entente est intervenue et que cette vidéo d’art en version numérique haute résolution est distribuée.

Limites est un film expérimental qui présente les musiques et les animations visuelles de Sylvie Chenard à partir d’applications de logiciel multimédia et d’illustrations numériques inspirées de l’expérience des limites auxquelles nous sommes constamment confrontés, surtout celles de la sensibilité et la fragilité des êtres et des écosystèmes. Ce manifeste sonore et visuel dépeint une toile poétique multicolore pour célébrer la solidarité, la diversité et réfléchir aux limites sociales, aux limites environnementales qui nous incombent.

Limites – Film et musique de Sylvie Chenard, 2018

LIMITES - film et musique de Sylvie Chenard
Extrait de LIMITES – film et musique de Sylvie Chenard

Une liste audio des projets de la baleine 1998-2018

Le site Web des projets de la baleine de Sylvie Chenard célèbre ses vingt ans en 2018. Les technologies Web ont grandement évolué depuis 1998 et la qualité des publications multimédia s’est beaucoup améliorée. 20 ans d’essais, d’erreurs, d’autoédition Web, de budget trop réduit, de contraintes qui restreignent les développements, de moments culturels tout à fait épanouissants, d’amitiés poétiques et musicales inouïes.

Ces projets de la baleine ont été rendus possibles grâce principalement à la contribution des artistes.

À l’occasion du vingtième anniversaire du site, une liste audio de moments sélectionnés parmi les projets de la baleine est diffusée en continu ou en sélection. Ces 275 moments représentent seulement une partie des réalisations entre 1998-2018.

Nous vous souhaitons bonne écoute dans le désordre de ces vingt ans de musique et de poésie, parfois en spectacle, parfois en studio, parfois en atelier !

En espérant que votre navigateur supporte HTML 5.

Lectrice audio MP3 Les projets de la baleine 1998-2018 

Le site des projets de la baleine a 20 ans en 2018. Une liste audio en continu est offerte sur le site

 

 

 

Limites – film et musique de Sylvie Chenard

Limites est un film expérimental qui présente les musiques et les animations visuelles de Sylvie Chenard à partir d’applications de logiciel multimédia et d’illustrations numériques inspirées de l’expérience des limites auxquelles nous sommes constamment confrontés, surtout celles de la sensibilité et la fragilité des êtres et des écosystèmes. Ce manifeste sonore et visuel dépeint une toile poétique multicolore pour célébrer la solidarité, la diversité et réfléchir aux limites sociales, aux limites environnementales qui nous incombent.

Limites – Film et musique de Sylvie Chenard, 2018

Lieux d’Amériques

Le projet musical et poétique solo de Sylvie Chenard Lieux d’Amériques sera diffusé bientôt sous format numérique seulement. Il s’agit de trois pièces : J’aime parler français; J’aime le fleuve; Lieux d’Amériques.

Voix, erhu, électroniques, textes extraits de l’ouvrage Écrits de la baleine publié en 2017.

Nous célébrions les droits de la personne, nous pensions à l’humanité torturée en l’Amérique de partout.

Le silence des poètes est infernal. Les mémoires vives brisées par le choc hybride et insatiable des doses de plus en plus insuffisantes d’Amérique.

Lieux d’Amériques – Sylvie Chenard – 2018 – Affiche

Ouvrage RÉSIDUEL de Sylvie Chenard

Au cours de 2017, Sylvie Chenard a pu réaliser recherche et création à partir de matière résiduelle numérique.
La vidéo Ouvrage RÉSIDUEL présente expérimentation, animation et musique issues de ces travaux qui explorent des aspects orbiculaires, cinétiques et aléatoires.
Ces travaux influenceront plusieurs formes de diffusion multimédia au cours de 2018.

Collaboration sonore de Sylvie Chenard avec la performeuse Liping Ting

L’artiste taïwanaise Liping Ting a présenté un travail performatif et installatif au Centre en art actuel Le lieu du 17 novembre au 10 décembre, dans le cadre d’une résidence de trois semaines au Lieu. À Avatar, Liping a développé le volet sonore de son projet « Im-Mi Para/Site ».

C’est le samedi 2 décembre que Sylvie Chenard a eu l’occasion de collaborer avec la performeuse, au Centre en art actuel Le lieu, à Québec.

Sylvie Chenard et Liping Ting, Le Lieu, 2 décembre 2017
Photo de Ève-Marie Brisson

Sylvie a d’abord assisté à la performance de Liping le 1er décembre et a pu programmer avec Liping la collaboration sonore pour la performance du lendemain. L’ouverture, l’accueil et l’hospitalité de Liping a permis cette rencontre improvisée.

Sylvie a été inspirée par l’esthétique minimaliste de Liping, le thème de la terre (t-e-r-r-e), la figure de la spirale qui prend plusieurs formes dans la nature et qui se traduit entre autres en mathématique par les chiffres 1, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55… (la suite de Fibonacci). Pour l’occasion, Sylvie a élaboré un texte minimal et une approche sonore à l’ordinateur, à la fois électroacoustique et numérique avec quelques rares incursions vocales ; composition et improvisation fragmentées, délicates, structurées par les hiatus et les silences, soulignant les bruits rythmés et les suspensions de la performance de Liping et le mouvement des dessins, des gestes et du corps, l’encre noire et la terre.

Performance de Liping Ting, le 2 décembre 2017
Installation et performance de Liping Ting le 2 décembre 2017, photo de Sylvie Chenard