Collaboration sonore de Sylvie Chenard avec la performeuse Liping Ting

L’artiste taïwanaise Liping Ting a présenté un travail performatif et installatif au Centre en art actuel Le lieu du 17 novembre au 10 décembre, dans le cadre d’une résidence de trois semaines au Lieu. À Avatar, Liping a développé le volet sonore de son projet « Im-Mi Para/Site ».

C’est le samedi 2 décembre que Sylvie Chenard a eu l’occasion de collaborer avec la performeuse, au Centre en art actuel Le lieu, à Québec.

Sylvie Chenard et Liping Ting, Le Lieu, 2 décembre 2017
Photo de Ève-Marie Brisson

Sylvie a d’abord assisté à la performance de Liping le 1er décembre et a pu programmer avec Liping la collaboration sonore pour la performance du lendemain. L’ouverture, l’accueil et l’hospitalité de Liping a permis cette rencontre improvisée.

Sylvie a été inspirée par l’esthétique minimaliste de Liping, le thème de la terre (t-e-r-r-e), la figure de la spirale qui prend plusieurs formes dans la nature et qui se traduit entre autres en mathématique par les chiffres 1, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55… (la suite de Fibonacci). Pour l’occasion, Sylvie a élaboré un texte minimal et une approche sonore à l’ordinateur, à la fois électroacoustique et numérique avec quelques rares incursions vocales ; composition et improvisation fragmentées, délicates, structurées par les hiatus et les silences, soulignant les bruits rythmés et les suspensions de la performance de Liping et le mouvement des dessins, des gestes et du corps, l’encre noire et la terre.

Performance de Liping Ting, le 2 décembre 2017
Installation et performance de Liping Ting le 2 décembre 2017, photo de Sylvie Chenard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *