Publication du texte de Sylvie Chenard : La rue qui bouge dans leurs mains

Le texte de Sylvie Chenard intitulé La rue qui bouge dans leurs mains est publié dans la revue Le Passeur, Numéro 43, mai 2018, dans la section Carnet d’écriture Côte-Nord (page 20-21). Également, dans la section Notre librairie, la revue promeut son livre Écrits de la baleine – 1998-2015 publié en autoédition en 2017 (page 41).

La revue Le Passeur est publiée par la Fédération québécoise du loisir littéraire. Sa section Carnet d’écriture présente des textes d’auteures, d’auteurs membres qui sont acheminés librement à la Fédération. Également, la Fédération encourage les auteurs, auteures qui publient à leur compte ou en autoédition en réalisant la promotion de leurs livres sur les réseaux sociaux ou sur le site de la FQLL ou encore dans sa revue.

Le numéro 43 de la revue Le passeur est disponible au format numérique sur le site de la Fédération à l’adresse suivante :

http://fqll.ca/wp-content/uploads/2015/11/Revue_Le-passeur_43_WEB.pdf

Illustration de Sylvie Chenard
La rue qui bouge dans leurs mains – Texte et illustration de Sylvie Chenard

Le texte nous convie à la résilience et à la solidarité, vivaces sans cesse de retour dans les printemps nord-côtiers.

Chaque empreinte est une requête pour défier et manifester contre les normes des soumissions du siècle qui brûlent nos saisons / Nos mains de toutes les origines et de tous les genres se nouent métissées, patientes, elles sabordent l’intolérance

 

Le livre se résume ainsi :

Une poésie de survivance et d’espoir s’intrique aux actualités quotidiennes, urbaines ou nord-côtières.

Limites – film et musique de Sylvie Chenard

Limites est un film expérimental qui présente les musiques et les animations visuelles de Sylvie Chenard à partir d’applications de logiciel multimédia et d’illustrations numériques inspirées de l’expérience des limites auxquelles nous sommes constamment confrontés, surtout celles de la sensibilité et la fragilité des êtres et des écosystèmes. Ce manifeste sonore et visuel dépeint une toile poétique multicolore pour célébrer la solidarité, la diversité et réfléchir aux limites sociales, aux limites environnementales qui nous incombent.

Limites – Film et musique de Sylvie Chenard, 2018